Bananier (Musa)

Le bananier est une plante magnifique pour n’importe quel intérieur. Elle demande peu d’entretien et prospéra dans n’importe quel environnement si ses besoins élémentaires sont comblés.

Vous ne pouvez pas décider ? Nous pouvons vous aider à trouver une plante.

9 articles

par page
Par ordre décroissant
  • Bananier
    80 cm Ø21 cm
    29,45 € 27,02 €
  • Bananier
    75 cm Ø24 cm
    29,45 € 27,02 €
  • Bananier
    75 cm Ø24 cm
    41,45 € 38,03 €
  • Bananier
    75 cm Ø24 cm
    41,45 € 38,03 €
  • Bananier
    80 cm Ø21 cm
    34,95 € 32,06 €
  • Bananier
    80 cm Ø21 cm
    34,95 € 32,06 €
  • Bananier
    80 cm Ø21 cm
    34,95 € 32,06 €
  • Bananier
    80 cm Ø21 cm
    34,95 € 32,06 €
  • Set de plantes paradisiaques
    35 cm Ø12 cm
    29,45 € 27,02 €
  • 9 articles

    par page
    Par ordre décroissant

    Tout sur le bananier

    De prime abord, le bananier peut sembler être un choix ornemental curieux, mais vous tomberez rapidement sous le charme de cette plante à l’apparence saisissante. Dans la nature, des fleurs blanches émergent de bourgeons violets et de larges feuilles vertes de forme elliptique poussant au sommet de tiges charnues et dressées.    

    Il existe plus de 400 espèces de bananiers. Elles se caractérisent toutes par de larges feuilles à bordure lisse et légèrement ondulée dont les gaines enroulées les unes autour des autres forment un joli pseudo-tronc.  Bien que la plupart des espèces de bananiers préfèrent les climats chauds, certaines s'accommodent également des climats plus froids. 

    Connu sous le nom scientifique de Musa purifiantes, le bananier est originaire d’Asie du Sud-Est et du Pacifique du Sud. Sa culture est l’une des plus anciennes dans l’histoire de l’humanité. On cultive généralement cette plante pour ses fruits. Toutefois, de fil en aiguille, le bananier a trouvé sa place parmi les plantes d’intérieur ornementales particulièrement appréciées. 

    Arrosage

    L’arrosage est une question essentielle pour le bananier. Le bananier a besoin d’une grande quantité d’eau, mais il n’aime pas que ses racines trempent dans l’eau trop longtemps. Il a besoin d’un terreau humide, mais trop d’humidité peut entraîner la pourriture de ses racines.  Il est sensible à la sécheresse, mais il ne supporte pas non plus un excès d’arrosage.  C’est pourquoi il est essentiel de maîtriser ses besoins en termes d’arrosage.

    Pour lui assurer une croissance saine, ayez un programme d’arrosage régulier et cohérent et arrosez généreusement et de façon uniforme.

    Emplacement 

    Le bananier aime être placé dans un endroit où la luminosité, le terreau, les températures et l’humidité correspondent à ses besoins afin de prendre soin de son feuillage tropical imposant. 

    • Luminosité : Qu’il soit placé dehors ou à l’intérieur, le bananier a besoin d’une très bonne luminosité.  Évitez les emplacements couverts, car trop d’ombre est susceptible d’entraver sa croissance. S’il n’y a pas de lumière naturelle, vous pouvez utiliser un éclairage artificiel en complément. 
    • Température : Les bananiers s’épanouissent dans des températures chaudes. Pour la croissance des pousses, la température idéale tourne autour de 26-28 °C. Pour la croissance des fruits, la plante préfère 29-30 °C. 
    • Niveau d’humidité : Du fait de sa nature tropicale, le bananier a besoin d’un taux élevé d’humidité. C’est pourquoi il est préférable de placer votre bananier avec d’autres plantes pour cultiver un haut niveau d’humidité.
    • Terreau : Pour assurer une bonne santé à votre plante, veillez à la placer dans un terreau bien drainé, très riche en matière organique et légèrement acide avec un pH compris entre 5,5 et 7,0. Un terreau drainant empêche la stagnation de l’eau dans le sol et les matières organiques fournissent des micro nutriments à la plante. 

    Substrat

    Le Musa purifiantes pousse assez rapidement avec un ajout régulier et important d’engrais.  Nourrissez-le toutes les semaines pendant la période de croissance en été et au printemps avec un engrais liquide dilué pour entretenir sa croissance. L’excès d’engrais peut brûler la pointe des feuilles du bananier. C’est pourquoi il est préférable de rincer immédiatement l’engrais avec de l’eau.  

    Purificateur d’air

    Grâce à ses grandes feuilles, le bananier sert de purificateur d’air qui convient parfaitement à un mode de vie actif et sain en filtrant les toxines néfastes de l’air environnant et en libérant de l’oxygène en échange. 

    Toxicité

    Le bananier n’est aucunement toxique. Vous pouvez le placer où vous le souhaitez chez vous sans inquiétude puisqu’il ne contient aucun composé toxique susceptible de blesser les animaux ou les humains.  

    Multiplication

    La façon la plus facile et efficace de multiplier un bananier est la division.  Pour diviser votre plante, séparez les rejets qui émergent du rhizome du bananier.  Le rhizome est la tige souterraine horizontale de la plante.  Ce faisant, vous pourrez séparer le surgeon de la plante mère et le laisser pousser séparément.  

    Avant de commencer la multiplication, assurez-vous que les rejets mesurent au moins 25 cm de haut et ont leurs propres racines. De même, il devrait y avoir plus d’un rejet. De cette façon, lorsque vous en couperez un, il en restera un. Une fois la séparation effectuée, laissez sécher la partie coupée avant de la replanter dans un nouveau terreau.  

    Problèmes communs

    Si vous ne respectez pas les conseils élémentaires pour prendre soin de votre bananier, votre plante risque de vous causer quelques soucis.  Un arrosage excessif peut provoquer la pourriture des racines ce que trahit le jaunissement des feuilles.  Toutefois, des feuilles jaunes peuvent aussi être le résultat d’une carence en nutriments.

    Le flétrissement du bananier est un autre problème commun.  Il est généralement causé par un arrosage insuffisant. Arrosez immédiatement la plante lorsque vous constatez qu’elle a soif et qu’elle flétrit pour limiter les dégâts.  

    Maladies et particularités

    Un problème courant du bananier est le charançon du bananier (Cosmopolites sordidus). Ce ravageur raffole des tiges et du rhizome dans lesquels il creuse des tunnels, ce qui endommage gravement la plante.

    Les bananiers vivant en extérieur ont plus de chances de souffrir de ce ravageur que les bananiers d’intérieur. Vérifiez régulièrement ses tiges. Si vous voyez des organismes étrangers rodant à proximité de votre plante, retirez-les immédiatement.  L’utilisation d’outils stérilisés lorsque vous prenez soin de votre plante permet également d’éviter que ces ravageurs ne ciblent votre plante.