Kalanchoe

Le Kalanchoe tomentosa, communément connu sous le nom de kalanchoé tomenteux, est une belle plante qui se démarquera de vos autres compagnes végétales.

Vous ne pouvez pas décider ? Nous pouvons vous aider à trouver une plante.

Nous ne pouvons pas trouver de produits correspondants à la sélection.

Avez-vous déjà remarqué une plante poilue recouverte d’un duvet de poils minuscules blancs-argentés ? C’est un kalanchoé tomenteux. Ses feuilles de petite taille présentent un mélange de reflets gris et verts, une texture poilue et sont bordées de pointes couleur chocolat noir semblables à des oreilles de chat. Il est également doté d’une tige robuste qui devient ligneuse à la maturation de la plante.

Surnoms

Cette plante a plusieurs surnoms. On trouve plante panda, ‘Chocolate Soldier’, kalanchoé de Blossfeld et kalanchoé de Noël (Flaming Katy), ‘Golden Girl’, ‘Black Tie’, ‘Teddy Bear’, kalanchoé à oreilles d’éléphant, kalanchoé à fleurs en thyrse.

Différentes espèces et variétés de Kalanchoe

Le kalanchoé tomenteux est une espèce succulente de Kalanchoés et il appartient à la famille des Crassulacées. Ce genre contient 120 espèces et le genre tomentosa présente plusieurs variétés.

Origine de l’espèce

Le kalanchoé est originaire des déserts africains et malgaches. Il vient également d’Asie du Sud-Est. De plus, on peut le trouver sur des rochers de granite dans la nature, ce qui peut paraître curieux étant donné le chemin qu’il a parcouru pour arriver jusque chez vous.

Comment prendre soin du Kalanchoe tomentosa

Le kalanchoé est une plante succulente vivace. Vous ne l’ignorez pas, les plantes succulentes sont très faciles à entretenir et ne demandent pas vraiment d’avoir la main verte pour s’épanouir et regorger de vitalité. Bien sûr, cette plante peut tolérer d’être négligée par son propriétaire, mais il faut trouver une juste limite.

Arrosage

Le kalanchoé tomentueux est l’une de ces plantes succulentes faciles d’entretien qui conviendra parfaitement à tous les propriétaires occupés qui ont tendance à oublier d’arroser leurs plantes. Ses feuilles épaisses peuvent emmagasiner l’eau ce qui permet à la plante de survivre pendant de longues périodes, y compris dans un environnement sec.

Le programme d’arrosage du kalanchoé dépend uniquement de l’état de son terreau. Si les premiers 5 cm semblent secs, il est temps de lui donner à boire. Faites attention de ne pas mouiller ses feuilles duveteuses car elles pourraient pourrir. Attendez plusieurs jours que le terreau sèche avant d’arroser de nouveau. Évitez l’excès d’arrosage, la croissance de votre plante en serait fortement affectée.

Une autre façon d’arroser votre kalanchoé est de verser de l’eau dans sa soucoupe, d’attendre 10-15 minutes qu’il absorbe ce dont il a besoin et de retirer toute eau résiduelle pour éviter la pourriture des racines.

Emplacement

  • Luminosité : Le kalanchoé adore la lumière vive, mais il peut pousser sous le soleil indirect et même sous un peu d’ombre. Si vous le placez dehors, l’emplacement idéal est celui où il sera exposé plein soleil 6 heures par jour. Si vous le placez à l’intérieur, une distance de 5 cm d’une fenêtre orientée sud devrait parfaitement convenir.
  • Terreau : Enclin à la pourriture de ses racines, surtout s’il est placé dans un terreau détrempé, le kalanchoé a besoin d’un terreau présentant un bon système de drainage. Il aime également que son terreau ait des matières organiques supplémentaires.
  • Température : Le kalanchoé peut pousser confortablement dans une température ambiante comprise entre 15 et 23 °C. Les températures glaciales ou les climats très chauds peuvent les tuer.
  • Niveau d’humidité : Le kalanchoé préfère un taux d’humidité normal de l’air ambiant (environ 40 % ou moins). Il peut aussi s’épanouir dans un environnement sec.

Substrat

Détenir une plante succulente à ses avantages. L’un des avantages principaux est que le kalanchoé supporte très bien si vous oubliez de lui apporter de l’engrais. Étant une plante du désert, il peut même s’épanouir sans engrais.

Vous pouvez lui donner de l’engrais toutes les 4 semaines en été et au printemps avec un engrais équilibré pour plantes d’intérieur ou un engrais liquide pour plantes succulentes dilué de moitié.

Purificateur d’air

Le kalanchoé tomentueux n’est pas vraiment une plante purificatrice d’air, mais ses caractéristiques et son apparence ne peuvent qu’avoir un effet bénéfique sur votre humeur.

Toxicité

Le kalanchoé est très toxique. Son ingestion est toxique pour les chats, les chiens et d’autres animaux. Il contient des bufadiénolides (hétérosides cardiotoniques), qui peuvent entraîner des vomissements, de la diarrhée et un état de léthargie. L’ingestion de grandes quantités peut être mortelle.

Multiplication

Il est très facile de faire pousser des racines au kalanchoé qui peut être multiplié par bouturage des feuilles ou des tiges. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de le multiplier en été ou au printemps. Une multiplication victorieuse vous permettra de disposer de plus de plantes pour les différentes pièces de votre maison.

Multiplication par bouturage des tiges

Les tiges végétatives ont tendance à prendre racine plus rapidement et à produire les meilleures plantes. Choisissez une tige qui n’a pas de fleurs et coupez-la en sections d’environ 5-7 cm de long.

Placez les boutures dans un pot vide et propre pendant deux-trois jours dans un emplacement chaud et sec afin de permettre le développement d’une callositéà l’endroit coupé de la tige. Après deux-trois jours, vous pouvez placer la bouture dans du terreau. Il faut compter entre 15 à 20 jours avec cette méthode recommandée pour que la bouture prenne racine.

Multiplication par bouturage des feuilles

Détachez délicatement la feuille de sa tige en veillant à ce que la séparation soit nette et qu’aucune partie de la feuille ne reste sur la tige. Placez-la dans un nouveau pot ou récipient jusqu’au développement d’une callosité avant de la poser sur votre terreau.