Palmier Areca

Le palmier aréca est une bonne option pour égayer votre intérieur ou un espace extérieur comme une cour ou une terrasse.

Vous ne pouvez pas décider ? Nous pouvons vous aider à trouver une plante.

7 articles

par page
Par ordre décroissant
  • Palmier Areca
    110 cm Ø24 cm
    44,45 € 40,78 €
  • Palmier Areca
    90 cm Ø21 cm
    36,45 € 33,44 €
  • Palmier Areca
    90 cm Ø21 cm
    40,95 € 37,57 €
  • Palmier Areca
    90 cm Ø21 cm
    40,95 € 37,57 €
  • Palmier Areca
    90 cm Ø21 cm
    40,95 € 37,57 €
  • Palmier Areca
    110 cm Ø24 cm
    50,95 € 46,74 €
  • Palmier Areca
    110 cm Ø24 cm
    50,95 € 46,74 €
  • 7 articles

    par page
    Par ordre décroissant

    Tour sur la Areca lutescens

    Comme d’autres plantes d’intérieur, le Dypsis lutescens ou Chrysalidocarpus lutescens n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. Avec ses nombreux stipes, cette plante ressemble au bambou. Cette plante peut se cultiver dehors et est souvent utilisée pour créer un peu d’intimité en bloquant la vue.  

    Les bases foliaires sont jaune doré ce qui lui a valu le surnom de palmier doré. Ses feuilles sont longues et vertes et respirent l’élégance. Les bases sont hautes et esthétiques ; elles peuvent atteindre 365 cm en intérieur. Certaines espèces de palmier d’Arec portent des fruits. Néanmoins, aucun palmier d’Arec ne portera de fruits à l’intérieur de votre maison.

    Surnoms

    Comme vu précédemment, ce palmier est couramment appelé palmier doré en raison de ses bases foliaires dorées. On l’appelle également palmier d’Arec ou palmier multipliant. Il vient de la famille des Arecacées (Palmacées). 

    Différentes espèces et variétés d’Aréca 

    Le palmier aréca se décline en plusieurs espèces, notamment l’Areca triandra et le palmier à bétel ou aréquier (Areca catechu). Le plus populaire est le palmier à bétel qui peut attendre 20 m avec des feuilles de 2 m. 

    Origine de l’espèce 

    Originaire de l’Asie tropicale et notamment d’Indonésie, cette plante vient d’un environnement fortement humide d’où son incapacité à survivre dans un climat extrêmement froid. 

    Comment prendre soin de cette plante

    Vous devez avoir quelques informations essentielles à l’esprit avant d’investir dans un palmier d’Arec, mais à partir du moment où vous respectez les instructions élémentaires, votre plante s’épanouira pleinement. 

    Arrosage

    Cette plante préfère que son terreau ait un système de drainage correct dans la mesure où un arrosage excessif peut entraîner la pourriture des racines et sa fin prématurée. Vous pouvez arroser votre plante quand la première couche du terreau, à raison de 5-6 cm, est sèche au toucher. Le terreau doit être humide mais pas trempé. 

    Pendant la saison de croissance du printemps à l’été, vous pouvez arroser la plante régulièrement, même deux fois par semaine, mais ralentissez la cadence au début de l’hiver quand la plante entre dans une phase de dormance et fait de la rétention d’eau pendant des périodes plus longues. 

    Exposition

    Comme la plupart des plantes d’intérieur, le palmier d’Arec a besoin d’un bon niveau de luminosité mais dépourvu de soleil direct. Toutefois, il peut tolérer le soleil direct ou beaucoup d’ombre pendant de courtes durées. S’il est exposé longtemps au soleil direct, ses feuilles peuvent jaunir et brûler. 

    Emplacement

    Comme cette plante a besoin d’une bonne intensité lumineuse sans soleil direct, l’emplacement idéal est à l’intérieur de votre maison. Mais elle peut survivre sur votre balcon ou terrasse ou dans votre cour, du moment qu’elle n’est pas exposée plein soleil.

    Substrat

    Pendant la saison de croissance du printemps jusqu’à l’automne, un ajout mensuel d’engrais permet de stimuler votre plante. Toutefois, pendant les mois hivernaux, ne lui donnez aucun engrais puisqu’elle ne pousse pas durant cette période. Un excès d’engrais peut jaunir et tuer les feuilles. 

    Température & humidité

    Dans la mesure où cette plante est originaire de régions tropicales, elle préfère les températures élevées comprises entre 16 et 24 °C. Bien sûr, vous aurez besoin de climatisation pendant les périodes les plus chaudes, mais essayez d’éviter de placer votre plante face aux sorties d’aération car elle ne réagit pas bien aux courants d’air ou aux températures inférieures à 10 °C. 

    Son habitat naturel étant tropical, l’humidité autour de votre plante doit être élevée. Il existe plusieurs façons d’augmenter l’humidité autour de votre plante, comme brumiser l’air avec de l’eau, placer la plante avec d’autres plantes et faire un plateau humidifiant avec des galets. 

    Comment faire un plateau humidifiant avec des galets ?

    Choisissez un plateau sur lequel vous souhaitez poser votre plante. Placez des galets sur le plateau et remplissez-le d’eau jusqu’à ce que seule la couche supérieure de galets soit sèche. Placez le pot sur les galets. Ce plateau humidifiant fournira une atmosphère constante d’humidité à votre plante. 

    Purificateur d’air

    Cette plante est connue pour sa capacité à purifier l’air en filtrant des substances nocives telles que le monoxyde de carbone et le benzène. Elle est même considérée comme la plante d’intérieur la plus efficace pour purifier l’air. Ses feuilles ont tendance à se couvrir de poussière, alors essuyez-les délicatement avec un chiffon mouillé afin de leur permettre de purifier l’air sans gêne. 

    Toxicité

    Cette plante n’est pas toxique pour les enfants ou les animaux domestiques.

    Conseils supplémentaires

    Bien que cette plante soit facile d’entretien, les feuilles sont sujettes aux cochenilles dont les cochenilles farineuses. La méthode la plus simple pour s’en débarrasser est d’utiliser un pesticide jusqu’à la disparition du parasite, mais vous devez les repérer assez tôt pour qu’ils ne fassent pas de dégâts. Le palmier d’Arec n’a pas besoin d’être taillé, mais vous pouvez délicatement retirer les feuilles mortes des bases foliaires en faisant attention de laisser le reste de la plante intact. 

    Généralement, l’aréca n’a pas besoin de rempotage, mais si vous avez le sentiment que votre plante commence à être un peu à l’étroit dans son pot, vous pouvez la rempoter dans un pot plus gros pendant la période de végétation. Assurez-vous de procéder avec délicatesse car les racines n’aiment pas trop être déplacées.

    Vous devez également vous assurer que la profondeur du nouveau pot est identique à celle de l’ancien et qu’il n’y a pas de poches d’air dans le terreau après le rempotage. L’aréca demande peu de soins et peut survivre longtemps. Puisque la croissance de la plante est modérée à lente, elle atteindra sa hauteur maximale dans plusieurs années. 

    Multiplication de l’Areca

    Il est assez courant de semer des graines pour produire de nouveaux plants d’aréca dans la mesure où l’ensemencement est plus facile que la division. Mais si vous ne souhaitez pas acheter de nouvelles graines, vous pouvez diviser les touffes en avril et les placer dans des pots contenant déjà un substrat approprié. Conservez votre pot dans un environnement humide et des températures élevées pour offrir à votre plante les meilleures conditions de croissance.