Croton (Codiaeum)

Le croton est une plante ornementale intéressante pour toute maison ou jardin. Si on lui donne les bonnes conditions de croissance, il s’épanouira.

Vous ne pouvez pas décider ? Nous pouvons vous aider à trouver une plante.

3 articles

par page
Par ordre décroissant
  • Croton Iceton
    70 cm Ø21 cm
    34,95 € 32,06 €
  • Croton Iceton
    120 cm Ø27 cm
    66,95 € 61,42 €
  • Croton Petra
    110 cm Ø27 cm
    66,95 € 61,42 €
  • 3 articles

    par page
    Par ordre décroissant

    Tout sur la Croton

    Bien que son nom ne soit pas des plus élégants, le croton est une plante d’intérieur incroyable, qui charme son monde avec ses épaisses feuilles coriaces à la surface brillante se déclinant dans une vaste gamme de couleurs allant du rouge, jaune, vert, orange, crème, rose et noir à un mélange de toute cette palette. 

    Le croton est un arbuste persistant vivace qui offre une touche de couleur à n’importe quel environnement et qui le revitalise en même temps. Partons à la découverte de cette magnifique plante d’intérieur :

    Surnoms

    Le nom « croton » vient du grec et signifie « tique » ce qui fait référence à la graine du croton qui a la même forme qu’une tique. Son nom scientifique est Codiaeum variegatum. 

    Différentes espèces et variétés de Codiaeum

    Classé selon la forme et la couleur de ses feuilles, le croton existe dans plus de 100 variétés. La majorité des espèces ont besoin d’être placées dans un endroit bien éclairé et dans un terreau humide pour s’épanouir, et sont particulièrement décoratives. 

    En voici quelques exemples : 

    • Croton lechleri ;
    • Croton alabamensis ;
    • Croton capitatus ;
    • Croton setigerus ; 
    • Croton eluteria ;
    • Croton conduplicatus.

    Origine de l’espèce

    Le croton est une plante à fleurs et un membre de la famille des Euphorbiacées. Il vient d’une vaste région allant de l’Inde à l’Asie du Sud-Est en passant par l’Indonésie, et il est également originaire de Moluques. 

    Comment prendre soin de cette plante

    Le croton a la réputation d’être capricieux mais, en réalité, si vous êtes conscient de ses besoins, vous pouvez en faire une plante résistante et coriace. Voyons comment faire : 

    Arrosage

    L’arrosage d’un croton est une science délicate. Il aime être arrosé régulièrement et avoir un terreau humide mais il ne supporte pas l’excès d’eau. Trop d’eau peut entraîner la pourriture de ses racines, mais pas assez d’eau peut l’assécher. Vous pouvez vous servir de l’apparence de son feuillage pour déterminer ses besoins en eau. 

    Si les feuilles flétrissent, c’est un signe que vous lui avez donné trop d’eau, tandis que la chute ou l’assèchement des feuilles inférieures confirme qu’il a besoin d’eau. Gardez le terreau humide mais n’arrosez que lorsque le premier ou les deux premiers centimètres du terreau sont secs au toucher. 

    Arrosez votre plante fréquemment pendant la saison de croissance, soit au printemps et en été, et réduisez la cadence à une fois toutes les deux semaines pendant la saison de repos hivernal. 

    Emplacement

    Comme de nombreuses plantes d’intérieur, le croton aime être dans un endroit où la luminosité, le sol, la température et l’humidité correspondent à ses besoins. Voyons ce dont il a besoin pour vous aider à déterminer où placer votre plante : 

    • Luminosité : Le croton a besoin de beaucoup de lumière indirecte ou d’un endroit semi-ombragé pour conserver ses magnifiques feuilles multicolores. À l’intérieur de votre maison, vous pouvez le placer en face d’une fenêtre orientée est, sud ou ouest où il sera exposé à une luminosité maximale ou même sous des lumières de croissance artificielles.

    Si votre croton manque de luminosité, il peut en perdre son éclat et devenir grand et maigre avec des feuilles disparates dépourvues de leurs riches et sombres teintes. 

    • Terreau : Le croton aime que son terreau soit bien drainant et riche en matériaux organiques. Vous pouvez utiliser un mélange composé de compost organique et de mousse de tourbe avec des niveaux de pH entre 4,5-6,5.
    • Température : Tropical de nature, le croton adore les environnements chauds. Des températures comprises entre 15 et 21 °C sont idéales pour cette plante. Des températures plus froides ou une exposition aux courants d’air et à un environnement plus froid comme un rebord de fenêtre en hiver peuvent être mortelles pour votre plante qui risque de perdre ses feuilles. 
    • Niveau d’humidité : Le croton aime l’humidité. Gardez le niveau d’humidité compris entre 40-80 %, sinon votre plante perdra des feuilles. Une brumisation quotidienne ou hebdomadaire et l’utilisation d’un humidificateur peuvent augmenter le niveau d’humidité de votre maison. 

    Substrat

    Les engrais contribuent fortement à la croissance d’un croton. Des engrais pour plantes d’intérieur universels, comme un mélange 8-2-10 riche en azote et en potassium, conviennent parfaitement.

    Versez les engrais pendant la saison de croissance à raison d’une fois au début du printemps, une fois en début d’été et une nouvelle fois au milieu de l’été. Pas besoin de lui donner d’engrais pendant la saison de repos hivernal. 

    Purificateur d’air

    Le croton est l’une de ces plantes d’intérieur généreuses qui purifient l’air ambiant comme un pro ! Son feuillage incroyablement panaché absorbe les COV toxiques (composés organiques volatils).

    Toxicité

    Il a peut-être un feuillage d’une beauté époustouflante mais ne vous y frottez pas. Le croton est toxique pour les humains comme les animaux. La sève laiteuse qui s’écoule des tiges cassées peut entraîner une dermatite de contact chez les humains. L’ingestion de la sève peut causer des troubles digestifs avec des risques d’irritation de la bouche chez les chiens, les chats et les enfants. 

    Multiplication du Croton 

    Il est assez facile de multiplier le croton. La multiplication par semis ne donne pas de très bons résultats car la plante devient instable et ne ressemble pas à la plante mère. Seule la multiplication par bouturage des tiges peut produire une plante indépendante identique à la plante mère. 

    Pour réussir le bouturage de tige, vous avez besoin de faire une bouture de tige (d’environ 7-10 cm) à partir du sommet de votre plante que vous placez dans du terreau pour lui permettre de développer des racines. Ayez à l’esprit que cette croissance exigera des températures élevées. Vous devrez donc créer une atmosphère de serre pour permettre la croissance de votre nouvelle plante. Vous pouvez y arriver en recouvrant la plante avec un sac plastique. Assurez-vous également que le nouveau terreau est humide. 

    Dans ces conditions, le croton développera probablement des racines en un mois et il sera alors temps de le planter dans un autre pot. Pendant la croissance de votre nouvelle plante, ses couleurs éclatantes typiques émergeront.