Palmier Kentia (Howea forsteriana)

L’une des plantes les plus faciles d’entretien, le kentia est l’une des meilleures plantes d’intérieur. Le kentia illuminera votre espace intérieur et vous sollicitera peu.

Vous ne pouvez pas décider ? Nous pouvons vous aider à trouver une plante.

7 articles

par page
Par ordre décroissant
  • Palmier Kentia
    90 cm Ø19 cm
    30,45 € 27,94 €
  • Palmier Kentia
    110 cm Ø21 cm
    41,45 € 38,03 €
  • Palmier Kentia
    125 cm Ø24 cm
    50,95 € 46,74 €
  • Palmier Kentia
    110 cm Ø21 cm
    47,95 € 43,99 €
  • Palmier Kentia
    110 cm Ø21 cm
    44,45 € 40,78 €
  • Palmier Kentia
    110 cm Ø21 cm
    44,45 € 40,78 €
  • Palmier Kentia
    80 cm Ø19 cm
    41,45 € 38,03 €
  • 7 articles

    par page
    Par ordre décroissant

    L’Howea forsteriana, communément appelé howea ou kentia, est une plante idéale pour les débutants. Elle peut supporter d’être légèrement négligée, c’est ce qui la rend très facile d’entretien. 

    Les feuilles du kentia sont longues, luxuriantes et de toute beauté !  Vous aurez l’impression d’avoir un palmier miniature chez vous. Les kentias peuvent atteindre 120 mètres dans la nature et 350 cm en intérieur. 

    Surnoms

    L’howea fait partie de la famille des Aracacées. On l’appelle surtout howea ou kentia, mais cette plante est également connue sous le nom de palmier frisé et kentia de Forster. 

    Origine du Kentia

    Le kentia est originaire de la région du Pacifique du Sud, principalement de l’île de Lord Howe située sur la côté est de l’Australie. 

    Comment prendre soin du Kentia

    Le kentia n’est pas une plante d’intérieur ordinaire. Les autres ont besoin de soins alors que le kentia tolère les oublis de son propriétaire et ne nécessite qu’un minimum d’entretien. 

    Arrosage

    Le kentia préfère un niveau équilibré d’humidité, ni trop mouillé ni trop sec. C’est pourquoi la meilleure façon de vérifier si votre plante a besoin d’eau, c’est de toucher la couche supérieure du terreau. Si elle est sèche, vous pouvez arroser votre plante. 

    Du printemps à l’automne, vous pouvez l’arroser régulièrement, mais vous devez espacez les arrosages en hiver. De plus, essayez d’utiliser de l’eau filtrée car le kentia n’aime pas trop l’eau salée. Si vous ajoutez un mélange de substances dans l’eau, laissez-la dans un seau pendant la nuit, puis versez-la sur la plante le lendemain. 

    Les feuilles deviendront jaunes ou brunes si votre plante est sous-arrosée ou trop arrosée Essayez de rééquilibrer la situation avant que la plante ne meure en vérifiant le niveau d’eau dans le terreau. 

    Emplacement 

    Comme de nombreuses plantes d’intérieur, un kentia préfère une bonne luminosité mais sans soleil direct. Ne le placez pas sous le soleil direct car les feuilles ne tolèrent pas la chaleur.

    Le kentia peut survivre à des températures plus basses que 0 °C. Toutefois, comme il est originaire de régions tropicales, il préfère des températures comprises entre 20 et 30 °C. 

    De la même façon qu’il préfère les températures plus chaudes, le kentia préfère également être entouré d’un taux élevé d’humidité.  Il existe de nombreuses façons d’augmenter le niveau d’humidité. Vous pouvez vaporiser de l’eau autour de la plante tous les 2-3 jours. De plus, l’un des endroits préférés de la maison pour les plantes qui adorent l’humidité est la salle de bain car l’utilisation constante d’eau aide à maintenir un bon niveau d’humidité. 

    Substrat 

    Cette plante peut s’épanouir dans n’importe quel terreau, qu’il soit alcalin ou acide, qu’il contienne du sable, du limon ou de l’argile. Toutefois, bien que cette plante puisse pousser dans n’importe quel terreau, le premier composant du substrat devrait être le sable. Le plus important est de veiller à ce que le terreau et le pot aient un bon système de drainage. C’est la raison pour laquelle le kentia préfère le sable : le sable est lâche et n’obstrue pas l’eau.  L’eau stagnante entraîne la pourriture des racines. 

    Pendant la croissance de cette plante, vous pouvez lui donner de l’engrais pendant l’été. Diluez votre engrais de moitié car les feuilles risqueraient de mourir si vous lui apportez trop d’engrais. 

    Le kentia est susceptible d’avoir plusieurs carences : potassium, brone et manganèse.  Les carences se manifesteront par l’intermédiaire d’une nécrose affectant la pointe des feuilles. Pour rectifier la carence en potassium, vous pouvez donner à votre plante un complément de potassium à libération lente.  Pour les deux autres carences, occupez-vous un peu plus de votre plante que d’habitude afin de vous assurer qu’elle reçoit bien assez de lumière et d’eau. 

    Vous pouvez également rempoter votre kentia si vous pensez qu’il est devenu trop grand pour son pot actuel. Utilisez du terreau frais et assurez-vous que le pot a un bon système de drainage. Parfois, le kentia peut jaunir ou brunir même lorsqu’on prend bien soin de lui. Cela signifie qu’il a absorbé tous les nutriments du terreau et a besoin d’un nouveau terreau. 

    Purificateur d’air 

    Le kentia est un purificateur naturel d’air. Il retire les toxines de l’air comme le monoxyde de carbone, le formaldéhyde et le benzène.

    Multiplication 

    Il faut à peu près 15 ans pour que le kentia produise des fleurs et des graines, et seulement s’il est cultivé à l’extérieur. C’est pourquoi il est plus aisé de chercher une personne possédant un kentia complètement développé pour récupérer des fruits ou des graines. 

    Tout d’abord, lorsque les fruits sont rouge et murs, trempez-les dans de l’eau chaude et enlevez ensuite les graines. Remplissez des pots peu profonds avec un terreau léger et plantez les graines dans le pot après les avoir saupoudrées de fongicide.  Arrosez la plante comme il se doit afin que le terreau soit humide mais pas détrempé.  

    Il vous faudra attendre entre plusieurs mois à trois années pour que les graines commencent à pousser. Si vous voulez que votre plante fleurisse, prenez-en plus soin et vous aurez de très bons résultats.